dimanche 26 février 2017

LTGWE #15, késaco ?

Le week end dernier, j'ai participé au LTGWE et cela a suscité pas mal de question sur instagram.

Je vous avais parlé du LTGWE ici !

Mais je vous fais un petit topo ici.

LTGWE signifie Le Temps d'un très Grand Week End. Il s'agit de prendre le temps de lire pendant le temps d'un week end ou presque car cela commence le jeudi à 21h et se termine le lundi à 23h59.

C'est un challenge lecture proposé par Céline de Passions Pages.

Pour cette 15ème édition, j'ai pris le temps de lire. Mais c'est pas tout, sinon ça serait trop facile.
Donc pour corser les choses, on nous propose des consignes de lecture et des actions à mener pendant ce week end et le nombre de pages que l'on souhaite lire.

Pour varier les plaisirs, dans cette 15ème édition, nous n'avions pas le choix des consignes. Nous devions choisir au préalable un groupe (de 1 à 5) et les consignes ont été dévoilés la veille du challenge.
Personnellement j'avais choisi le groupe 3 et mes consignes étaient :
- Finir un roman en cours
- Lire un manga / une BD/ un livre pour enfants
- Lire un livre qui est dans ma PAL (pile à lire) depuis plus de 2 mois
- Lire un livre dont l'histoire commence ou se déroule au printemps
- Lire un livre dont les illustrations de la couverture brillent



Et comme c'est pas toujours facile de remplir toutes les consignes on avait le droit d'en annuler 2.
Donc je n'ai pas fait finir un roman en cours et lire un livre dont l'histoire commence ou se déroule au printemps . En effet j'ai décidé de lire les épisodes de la saga "Une nuance de Vampire" et du coup vu le titre, vous devinerez que ça se passe de nuit et donc pas facile de dire si c'est le printemps ou l'hiver ou l'été... Bref.

Donc avec ses consignes j'ai lu :
- Une nuance de vampire tome 3

- Une nuance de vampire tome 4

- Martin à Paris (livre pour enfants de la collection disney une histoire d'un soir à décorer)

- Barbie la princesse et la pop star


Pour le nombre de pages, j'ai choisi de faire le challenge : lecteur confirmé (lire entre 251 et 450 pages). Je voulais un challenge pas trop facile et pas trop difficile non plus car avec deux enfants qui demandent beaucoup d'attention j'ai pas toujours le temps de lire dans la journée ni même trop le soir car je m'écroule facilement.
Verdict : J'ai réussi à lire pas mal le soir sauf  le vendredi où après 15 pages j'ai perdu la bataille contre le sommeil. Et j'ai réussi à lire pas mal le samedi pendant la sieste des enfants et la sortie au parc.
Et du coup j'ai réussi mon challenge avec 527 pages lues !

Pour le 3ème point, je devais choisir des actions parmi plusieurs choix et au moins 3 :
- Prendre une photo par jour et la mettre sur IG
- Lire avec les enfants
- Faire une page spéciale LTGWE #15 dans son BuJo et la montrer régulièrement.



C'est action on été réussi avec succès. J'aurais même pu en choisir d'autres mais pareil avec les enfants j'arrive pas prévoir les choses à l'avance. Par exemple Loupiot nous a fait un pic de fièvre à 39.5° tout le dimanche (donc pas grand chose à faire ce jour là, sauf un bébé patraque et collé à maman).

J'adore ce challenge qui est un bon moyen pour moi de me relancer à la lecture et de partager cette passion et des choix de lecture avec les autres sur la page FB du challenge.
J'adore voir les lectures des autres et me donner des idées pour les prochaines lectures.

Si vous voulez participer à la prochaine édition n'hésiter à pas vous inscrire sur la page FB. La prochaine édition aura lieu au mois d'avril.

A vos lectures !

lundi 6 février 2017

Est-ce ma faute ?

Quand on est parent, on essaye toujours de faire au mieux pour nos enfants. Mais parfois on se plante.

Loupiote est en moyenne section cette année. Avec les changements de l’Éducation Nationale, nous n'avons plus de carnet d'évaluation à mi parcours, mais un rendez vous avec la maitresse pour parler de l'évolution de son enfant.

Pour nous s'était la semaine dernière. Et j'y allais confiante sur les capacités de ma fille et sur les compliments qu'on pouvaient me faire (et qu'on m'a toujours fait).
Et effet, depuis toute petite, nous n'avons que des compliments pour Loupiote.

Oui, elle est très bavarde, pose beaucoup de question, s'occupe de tout ce qui se passe autour, veut commander. Mais en même temps, elle est mignonne, pleine de vie, rigolote, charmeuse et douce...

Et là la claque, celle du lundi soir, vous savez celle pour passer une bonne soirée et nuit à ressasser. Celle qui va conditionner votre semaine à venir.

La maitresse commence par les compliments : Loupiote est pleine de vie (un peu trop) et volontaire pour faire toutes les activités qui sont proposés.
Mais voilà, elle veut trop en faire, elle ne sait pas attendre son tour, elle est trop énergique et dans l'hyper réactivité.
Elle ne se concentre pas sur son travail mais s'occupe de ce que font les camarades, veut finir rapidement son activité, très souvent baclée pour faire une autre activité.
Elle parle tout le temps, ne laisse pas les autres répondre, et n'attends pas son tour pour parler.
Elle ne supporte pas la frustration.
Elle veut commander à longueur de journée, voir même prendre la place de la maitresse.

Et la cerise sur le gâteau, elle s'embrouille avec tous ces camarades à cause de son coté commanditaire, et va finir par être seule sans amis.

Et la je m'effondre, j'ai qu'une envie c'est de pleurer car je ne comprends pas. Mais pas question de perdre la face devant la maitresse.
Oui on sait qu'elle a un caractère plutôt directif.
Oui on sait qu'elle se laisse distraire par ce qui se passe ailleurs, qu'elle est curieuse.

Mais comment a-t-on pu arriver à cette extrémité ? Surtout que cela n'avait pas l'air de poser problème l'année dernière ?

Qu'a-t-on raté ? Elle n'est pas fille unique, a été à la crèche. On la reprend quand elle décide pour son frère, quand elle est trop directive.

Et voilà en une semaine je suis passée d'une maman d'une petite fille mignonne, pleine de vie et curieuse à une petite fille pénible, pas très gentille et sur la voix de l'exclusion par ses autres camarades.
J'ai même entendu un dame de la garderie lui demander qui l'avait griffer à la joue, et quand elle a dit le nom du petit garçon, elle lui dit "tu as du le pousser à bout car il est tellement sage".

Pour ma part, je me remets pas mal en question, je me demande ce que j'ai fait de mal, et comment améliorer les choses. Mais surtout je me sens démunie.

L'avenir nous dira si on peut changer les choses.

lundi 28 novembre 2016

Reprendre le sport

Quand on me voit, on comprend tout de suite que je ne suis pas une grande sportive.

J'ai testé quelques sports avec plus ou moins de réussite : aquagym, salle de sport, step, zumba...
J'ai même fait un peu de zumba enceinte.

Mais voilà, Loupiot a 2 ans, j'ai besoin d'un peu de temps pour moi. Du coup je cherchais un sport pour redémarrer en douceur, avec des horaires après le boulot pour ne pas rentrer à la maison avant de ressortir (car sinon en hiver quand il fait froid, j'ai juste envie de rester au chaud).

J'ai décidé de commencer le PILATES.


C'est un sport basé sur la respiration et la musculation profonde.

En effet, lors de mon premier cours, je me suis dit : "trop facile" et c'était sans compter sur les courbatures du lendemain.

J'adore le principe de ce sport, qui me permet de me muscler, de passer un moment pour moi et duquel je ressors détendue et sans un gramme de sueur.

Depuis plusieurs semaines, j'ai pu tester plusieurs techniques : au sol, sur ballon... et j'ai vraiment bien adhéré.
Sachant que pour chaque exercice, le prof propose plusieurs niveau de difficulté et on y va à son rythme sans perdre le fil de la séance. Et en plus, en moins de deux mois, j'ai pu voir la différence, je deviens de plus en plus endurante.

Pour cette reprise du sport, c'est une vrai réussite.

mercredi 23 novembre 2016

La Liste au Père Noël de Loupiot et Loupiote [2016]

Les enfants ont cette capacité à tout imaginer. Et surtout à croire que le Père Noël va leur apporter le catalogue entier, voir même tous les catalogues de jouets (sauf les jouets de bébé chez nous).

Du coup pour la découpe il a fallu les limiter un peu et surtout cibler sur des jouets de leur âge (oui les jeux de sociétés pour les 8 ans et plus pour Loupiot qui à deux ans, c'est pas la peine).

Voici ce qu'ils ont mis sur leurs listes :


Pour Loupiot (2 ans) : 


Pour Loupiote (4 ans) :


On peut voir l'affection des deux pour La Reine des Neiges.

Bien sur, ils n'auront pas tout et parfois des choses pas sur la liste.

Et vous ils veulent quoi vos enfants ?



Voici ma participation à la liste de noël de Le Blog de Maman Clémentine.


lundi 21 novembre 2016

Cocooning Day - spécial Octobre Rose


Début Octobre, j'ai été contacté par Stéphanie de Génération Beauty
Elle souhaitait nous faire découvrir le Cocooning Day et surtout parler de ce mois d'Octobre Rose pour soutenir la lutte contre le cancer du sein.

J'ai vraiment sauté sur l'occasion. On est toutes concernée par la lutte contre le cancer du sein, déjà parce qu'on est des femmes et en plus parce qu'on a toutes une personne dans notre entourage proche ou moins proche touchée par cette foutue maladie.

Du coup c'était l'idéal pour faire une bonne action tout en profitant d'un petit moment de détente.

Qu'est ce que le Cocooning Day me diriez vous ?

C'est une idée de Stéphanie de Génération Beauty, Elodie de Art & Style et Yolène de Ongles & Merveilles qui voulaient aider les personnes n'ayant pas beaucoup de temps pour prendre soin d'elles en regroupant plusieurs spécialistes tels que coiffeur, maquilleur, esthéticienne en un même endroit, avec des prix attractifs. Et ceux une fois par mois.

Pour une maman c'est plus facile de se libérer une demi journée, 1 fois par mois que quelques heures par-ci par-là.

Allons y maintenant pour la présentation de l'évènement spécial Octobre Rose.

Tout commence dans un corps de ferme pas loin de Soliers (14). L'entrée est décorée avec gout et en rose (bien sur) ! Une fois la porte d'entrée passée, on entre dans un nouveau monde et déjà on se sent dans un petit cocon rose.


Il était demandé 5€ de droits d'entrée en totalité reversé au centre François Baclesse (centre dédié à la lutte contre le cancer et en particulier celui du sein).
Quelques semaines après j'ai reçu un gentil courrier me remerciant de mon don.

Ensuite on passe une porte et on entre dans le Cocooning Day. Une nouvelle fois une décoration rose et élégante qui fait son effet car je me suis sentie à la fois comme chez moi et en même temps détendu !




Pour cette session, on pouvait retrouver un atelier soin du visage (gratuit), un atelier coiffeur, un atelier maquillage, un atelier épilation, un atelier manucure, un atelier fringues, un atelier bijoux, un bar à jus et un buffet de délicieuses gourmandises.

Le principe est simple, on s'inscrit sur la feuille des ateliers qui nous intéresse et on passe dans l'ordre.

J'ai adoré le concept, les professionnelles présentes, l'écoute et les conseils qui peuvent être prodigués même si je n'ai pas trop eu le temps puisque je préparais l'anniversaire des loulous le soir même.

Et repartant, détendue et bien maquillée pour ma part, on a le droit à une petite surprise ainsi que les cartes de visites ou flyers des ateliers proposés.

Je vous conseille d'aller vous inscrire sur leur page FB pour ne pas louper une édition.


Edit : j'ai un peu tardé à écrire cet article.
En premier lieu je m'excuse auprès des créatrices du Cocooning Day pour ce retard.
Et je peux dire aux personnes intéressées que l'édition de novembre est passé et était sur le thème du beaujolais nouveau.

dimanche 2 octobre 2016

Adieux Vacances... Bonjour Routine

Il y a quelques semaines, je vous racontais nos supers vacances en Dordogne.

Ca a été notre petite bulle, notre paradis pendant 16 jours. On a vécu à notre rythme, trouvé un équilibre loin du stress du quotidien. On était beaucoup plus détendu avec les enfants.

A notre retour, je me suis dit que tout cela allait pouvoir continuer. Je me disais que c'était trop bien de garder son calme, de vivre au jour le jour...

Nathalie Jomard


Et puis en un appel, j'ai senti ce bénéfice fond comme neige au soleil.
Voilà la quotidien qui reprend ses droits.
La bulle s'est éclatée.
Des mauvais souvenirs, des mauvaises nouvelles.

Et surtout le stress du boulot, les horaires à respecter, les enfants qui fatiguent en fin de journée...

Il faut avouer que le retour est un peu rude. Et en reprenant ce texte plus d'1 mois après le retour des vacances, je peux dire que rien ne va plus...
Cette fin d'année 2016 s'annonce très mouvementée et dans le mauvais sens du terme.

Quand au quotidien, il a repris ses quartiers à vitesse grand V. Monsieur a aussi repris ses habitudes, ce qui a le don de m’énerver très souvent.

Le pire a été la reprise du foot, que je supporte de moins en moins les années passant.

Et vous le retour des vacances est signe de nouvelles résolutions ou de retour à la routine ?


lundi 29 août 2016

Les vacances (tant attendues) de la famille Loupiot !

Cela faisait 1 an que je les attendais, que Loupiote nous en parlait régulièrement.

Voilà 1 an de travail sans pause récompensé. Voilà le fameux moment où on y croit pas et qui fait assez bizarre :

La famille Loupiot est en VACANCES !

On voulait donc partir, changer d'air (et surtout le mauvais temps). On avait prévu de partir en Charentes Maritimes comme les années précédentes. Cela faisait 1 mois que je regardais la météo de notre futur lieu de vacances pour savoir comment cela allait se passer et que je déprimais en constatant qu'à par 1 ou 2 degré de plus qu'en Normandie, niveau ensoleillement c'était kiff-kiff bourricot (oui j'adore cette expression).

Alors 3 semaines avant les vacances, nous voila en quête d'un nouveau lieu de vacances.

Petit rappel : nous partons en tente (je vous en avais parler ici), donc le lieu ne doit pas être trop froid, trop pluvieux et pour la réservation du camping, c'est plus facile à la dernière minute.

Nous nous sommes arrêté sur la région Dordogne - Lot.
Nous avons trouvé un petit camping familial "Au p'tit bonheur", qui porte vraiment bien son nom. C'est un petit camping familial avec du personnel adorable et du calme. Il y a juste ce qu'il faut d'animations et il se trouve en haut d'une colline dans un petit village. Parfait pour nous.

Nous sommes partis 16 jours (précisément). 16 jours de bonheur, 16 jours de joies, de rires. 16 jours loin de tout, 16 jours pour rechercher les batteries. 16 jours pour faire le plein de vitamines D.

Nous avons également découvert une magnifique région, très verdoyantes, avec beaucoup de châteaux à flan de montagnes et des panoramas incroyables.

Nous avons pu nous balader dans la ville de SARLAT, de jour pour la découverte de l'architecture, des petites rues typiques d'une ville médiévale mais aussi de nuit, avec des spectacles de rues : magies, musiques, burlesque et humour.



Nous avons visité un chateau, nous avons appris beaucoup sur la région. Un bémol car finalement les enfants étaient trop petits pour participer aux activités comme porter une armure de chevalier ou une robe de princesse, nourrir les aigles... Du coup ils étaient un peu frustrés.




Nous avons fait du bateau, découvert de magnifiques villes créer sur les falaises, fait du petit train, flaner au grès de nos découvertes. Sans oublier les grottes de concrétions mais aussi de peinture rupestre.
Pour ces dernières voici la réaction de Loupiote : "C'est pas beau, Maman.
- Moi : Pourquoi ?
- Loupiote : On a pas le droit de dessiner sur les murs, hein c'est vrai Maman !"
Va rattraper ça maintenant !











En tant que bons touristes, nous avons été faire le gouffre de Padirac. Une merveille, où je suis ressortie pleine d'étoiles dans les yeux. Dommage qu'on puisse pas prendre de photo !




En revenant, nous nous sommes arrêté à Rocamadour, mais un peu trop tard pour visiter, par contre assez tard pour y voir le château illuminé et présentant toute sa splendeur.

Et surtout on a profité un max de la piscine (la famille Loupiot est une famille de petits poissons qui adorent l'eau). Et c'était génial de voir mon Loupiot prendre de l'assurance avec les brassards (pas de polémique, c'est notre choix), ma Loupiote faire des sauts dans le grand bassin et prendre de l'assurance sans brassard dans la pataugeoire.



On a juste pas eu le temps de tester la baignade dans la Dordogne (des rrr qui sont tombés vraiment mal).

On a également pu découvrir la "Ferme des 4 vents" qui est une ferme de chèvres angora. Ce sont des chèvres élevés pour la laine.
A la boutique en voyant les pelotes de laine mohair, je pensais à ma copinaute Lulu, elle aurait adorée :!






Si vous ne connaissez pas cette région, je vous la conseille vraiment. Nous étions dans une petite bulle verte. Un havre de paix que je ne voulais pas quitter.

Merci à Zoup Pixel qui m'a conseillé ce coin de France, juste fantastique.

Après 16 jours, toutes les bonnes choses ont un fin et il a fallu rentrer. Vivement les prochaines vacances.

Et vous vous êtes parti où ?